Le GEIQ Industries Franche-Comté : un concept unique d’insertion par la qualification

Un GEIQ est un collectif d’entreprises piloté par ses adhérents, il regroupe des entreprises qui parient sur le potentiel de personnes, souhaitant se professionnaliser par une qualification adaptée.

GEIQ INDUSTRIES FRANCHE-COMTE

Né de la volonté de l’UIMM Doubs et du MEDEF Doubs de répondre aux problématiques liées à l’emploi, le GEIQ Industries Franche-Comté, Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification dans l’Industrie, est une association sans but lucratif, qui s’est régionalisée en 2013.
Le GEIQ Industries Franche-Comté est un regroupement d’entreprises de toutes tailles, qui se mobilise pour résoudre les problèmes structurels de recrutement sur l’ensemble de la Franche-Comté. Il a pour mission de mettre des salariés à disposition des entreprises industrielles, de les former, de les qualifier et de favoriser ainsi leur intégration professionnelle.

Anne Lauvergeon, Présidente du fonds d‘Agir pour l’Insertion dans l’Industrie (A2i)

Il existe une situation paradoxale : d’un côté, l’industrie a dû mal à recruter, elle recherche beaucoup de compétences, de l’autre, on trouve des personnes dans des situations difficiles. L’objectif est de faire essaimer des projets passerelles partout en France entre des structures d’insertion, des organismes de formation et les entreprises industrielles. C’est notre façon de participer au débat public pour redévelopper l’industrie, j’en suis aujourd’hui persuadée, le combat contre le décrochage est l’affaire de tous.

Fonctionnement du GEIQ Industries Franche-Comté

Schéma

Quels sont ses avantages ?

  • Le GEIQ Industries Franche-Comté permet aux entreprises adhérentes de faire face de façon simple, souple et rapide aux problèmes de besoins de compétences,
  • Il permet à une personne motivée d’accéder à une qualification et de s’acheminer vers un emploi stable,
  • Il offre une souplesse administrative liée aux mesures utilisées,
  • Il recrute du personnel intéressé par les emplois industriels et ayant le potentiel à se former sur les métiers recherchés/dits en tension (opérateur régleur sur machine-outil à CN, soudeur, décolleteur, conducteurs de ligne, usineur, polisseur…),
  • Il prend en charge des coûts de formation,
  • Le parcours permet à l’entreprise de ne pas endosser seule le risque employeur et d’accompagner le salarié formé sur une période significative.